La CPC : vous n’êtes pas seul